Comment créer des bijoux en or ?

De tous les types de bijoux, la réalisation de parures en or est sans doute celle qui coûte cher et exige plus de temps. Toutefois, le plaisir d’offrir un petit trésor que vous avez  fabriqué compensera  l’effort accompli. Avec de l’adresse et des idées, il est facile d’utiliser des apprêts.

Comment fabriquer des bijoux en or à l’aide d’apprêts ?

Il est, en effet, très facile de fabriquer des bijoux en or et en argent à partir d’apprêts, de perles et de gemmes achetés en boutique spécialisée. Comme outils, il suffit de petites pinces d’électricien et de colle. Les pinces servent à tordre le métal, ouvrir et refermer les anneaux d’or ou d’argent, écraser les freins qui bloquent une enfilade de perles. L’orfèvrerie artisanale demande en revanche un apprentissage professionnel et du matériel sophistiqué.

Comment fabriquer des bijoux en or ornés de perles ou de gemmes ?

Les perles s’enfilent directement sur le câble, sur des tiges ou sur des anneaux. En formant des boucles au sommet des tiges, on peut les regrouper en grappes. Les éléments se composent ainsi à l’infini pour former des colliers, des bracelets, des bagues, des broches ou des boucles d’oreilles. Il suffit de se laisser porter par son inspiration. Les gemmes se placent entre les griffes des apprêts prévus pour les recevoir ou se collent avec une colle spéciale sur les parties lisses. Rien n’interdit d’employer simultanément les différentes techniques.

Processus de fabrication de bijoux en or

Dans la création de bijoux en or, l’artisan joaillier commence par dessiner les bijoux qu’il va créer de toutes pièces. Quand le modèle le satisfait, il en fait une maquette de cire qui lui permet de voir l’effet de sa création en 3D. Cette maquette sert également à créer le moule du bijou. Elle est immergée dans un récipient spécial contenant du plâtre. Le tout est introduit dans une machine qui fait disparaître la cire et laisse à sa place une matrice en creux. L’or liquide passe d’un creuset dans le moule dans une machine utilisant la force centrifuge. Le moule est dissout à l’eau froide et le bijou est fignolé : limé, poncé, poinçonné, poli, cisaillé, et nettoyé à l’appareil à ultrasons et lustré à la peau de chamois. Il peut de la sorte fabriquer des bijoux en or uniques, le moule n’existant plus après chaque réalisation. Le cas est différent pour les pièces de série.